BATEAU-FABRIQUE
  • Save

Nautisme 15 novembre 2021

Comment fabrique-t-on un bateau ?

De la conception à la mise à l’eau, la construction d’un bateau nécessite de nombreuses étapes, souvent très techniques. Petit ou grand bateau, certaines sont incontournables.

La conception

La naissance d’un bateau commence sur des plans, avec un architecte naval. Il crée les premiers schémas, définissant les dimensions, les espaces, les contraintes physiques. Il y intègre ensuite la carène, le profil, avant de dessiner un plan d’ensemble. Selon le type de bateau, il définit aussi la voilure, les capacités et mille autres détails réglementaires.

Construire le bateau

En général, le bateau est construit dans un chantier naval. Ce chantier est de taille variable selon le type de bateau, des grands chantiers pour les paquebots géants aux chantiers artisanaux que l’on trouve souvent près des ports. Les matériaux utilisés vont définir son type et son lieu de construction.

  • Save

Les méthodes

La coque des bateaux en bois peut être construite selon différentes méthodes. La méthode classique consiste à assembler des planches de différentes dimensions, soit les unes à côté des autres, c’est le bordage à franc-bord, soit légèrement superposées, on parle alors d’une construction à clins. Le contreplaqué consiste à assembler des feuilles de bois (plis) collées entre elles et enduites de résine époxy. Cela donne des bateaux légers, mais qui résistent moins aux chocs. Dans la méthode du bois moulé, des feuilles de placage sont collées sur une forme, appelée mannequin, et entrecroisées de fibres. Pour le strip planking, des lattes sont collées avec de la résine sur un moule, puis stratifiées pour plus de résistance.

Les coques en plastique et matériaux composites sont moulées, de même que leurs différents niveaux et espaces, avant d’être assemblés et peints.

  • Save

Les étapes

La coque, ou flotteur, est la première étape de fabrication, avec la quille si le bateau fait plus de trente mètres. Elle est construite sur tréteaux, que ce soit en cale sèche ou dans un atelier dédié à terre. Bien sûr, le bateau peut avoir une ou plusieurs coques (monocoque, catamaran, trimaran), les coques seront alors fabriquées séparément avant d’être réunies.

La coque doit être étanchéifiée par des cloisons et différentes virures, avant la mise en place du tableau arrière et des ballasts. A cela, il faut ajouter le gouvernail avec le safran pour les bateaux à voiles ou à moteur. La pose des pontages et du puit de dérive donne souvent une impression d’achèvement. Mais ce n’est qu’une impression ! Viennent ensuite de longues heures de ponçage, de stratification, de retournement de la coque, de séchage.

  • Save

Le pont permet de rigidifier l’ensemble et de fermer la coque. Il accueillera les espaces de vie, au-dessous ou en-dessous. Les systèmes de propulsion sont ajoutés, que ce soient les rames, les moteurs ou les voiles. Le gréement est une des dernières pièces qui soit montée. Il recevra les équipements obligatoires, tels que les antennes, feux de navigation, pavillons, entre autres.

Le bateau est presque fini. Une belle peinture, un nom, et il pourra vous emmener vers de merveilleuses aventures !

BATEAU-FABRIQUE
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap