• Save

Environnement 6 décembre 2021

5 espèces marines en voie de disparition dans les prochaines années

Le milieu marin représente plus de 97% de la totalité de l’eau que l’on trouve sur Terre. C’est également lui qui est à l’origine de plus de 70% de la totalité de l’oxygène que nous respirons. Un monde vaste et particulièrement riche qui rassemble des milliers d’espèces de mammifères marins et de poissons. Avec le temps, les océans changent et les espèces s’adaptent afin de répondre aux différents mouvements des écosystèmes. Cependant, l’arrivée de l’Homme accélère ces changements, et la modification des écosystèmes littoraux et marins est bien plus rapide que ce que la nature peut suivre. Entre les changements climatiques, l’acidification des eaux, les plastiques, la surpêche et la pollution, de nombreuses espèces se voient menacées dans les années à venir. Voici 5 espèces marines en voie de disparition très prochainement.

L’hippocampe

Petit, mais très particulier de par son anatomie et sa façon de nager, l’hippocampe est souvent comparé à un cheval de par sa forme ou à un caméléon, car il a des capacités d’adaptation de couleur afin de se dissimuler aux yeux des prédateurs. Malheureusement, ce petit animal est également très apprécié de l’homme dans la réalisation de baumes et de potions. Il est également particulièrement recherché en tant qu’élément de décoration à instaurer dans un intérieur. Bien que la pêche à l’hippocampe soit devenue illégale, on estime encore que 20 millions d’entre eux sont pêchés chaque année.

  • Save

Le Poisson-Lune

Poisson osseux très particulier qui peut s’aventurer jusqu’à près de 600 mètres de profondeur, le poisson-lune est également menacé. Pourtant, cet animal dispose de peu de prédateurs et peut pondre jusqu’à 300 millions d’œufs par an. L’animal peut atteindre 4 mètres de long à lui seul et n’est chassé que par les requins, les lions de mer et un autre adversaire de taille, l’Homme. En effet, sa chair est très appréciée en Asie, de même que ses diverses propriétés thérapeutiques. Il est également très vulnérable aux plastiques en mer.

  • Save

L’espadon

Poisson impressionnant et solitaire, l’espadon se reconnaît de par son long nez. L’animal peut atteindre une vitesse de 110 km/h dans l’eau et se révèle un véritable trophée que les pêcheurs s’empressent d’aller pêcher. Il est également la cible de la pêche commerciale, et est déjà déclaré totalement disparu dans le fleuve Yangtsé en Chine au début de l’année 2020.

  • Save

La baleine bleue

Véritable reine des océans avec 170 tonnes pour 30 mètres de long, près de 70% de la population des baleines bleues a déjà disparu. En cause, la pollution, la pêche au krill et sa chasse commerciale qui est toujours autorisée en Norvège, en Islande et au Japon. On retrouve cet animal dans tous les océans du monde, à l’exception de l’Arctique.

  • Save

Le requin blanc

Prédateur redouté depuis près de 400 millions d’années, il n’aura fallu que 15 ans à l’Homme pour éliminer près de 80% de sa population. Bien que l’animal soit considéré comme un monstre prêt à tout pour tuer, il est en réalité particulièrement pacifique avec les baigneurs, et les accidents sont relativement rares, car cet animal passe plus souvent à proximité de ceux-ci que ce que l’on pourrait penser. De plus, sa présence est essentielle, car ses centaines de dents acérées permettent de maintenir l’équilibre dans son écosystème.

  • Save
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap