En juillet et août 2018, 16 interventions pour démâtage ont été lancées sur le littoral français / Image SNSM Bandol via Facebook

Découverte & Recherche

Tous les secours de cet été recensés sur une carte

Combien y a-t-il eu de secours déclenchés pour une noyade, une panne de moteur, un accident de plongée? Une carte interactive permet de connaître les détails de toutes les interventions des secours en France

Cet été, 97 personnes en train de se noyer ont été secourues. 93 interventions de secours ont été mises en place pour venir en aide à des bateaux ayant chaviré, 70 pour une voie d’eau, 56 pour des accidents de plongée avec bouteilles. Les chiffres de la sécurité maritime de France sont ouverts au public.

Depuis début juillet,  les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) ouvrent leurs données sur la sécurité en mer au public. Le data met alors à la portée de tous des données, remontant à 33 ans. Ces données sont renseignées depuis 1985, ce qui correspond à un volume total de plus de 250.000 opérations en juin 2018.

Des données très précises

Pour chaque opération d’assistance ou de secours coordonnée en eaux françaises, sont renseignés :

  • le motif d’intervention ;
  • les flotteurs impliqués ;
  • quand, comment et par qui l’alerte a été donnée ;
  • la localisation et les conditions météorologiques ;
  • les moyens aériens, nautiques ou terrestres qui sont intervenus ;
  • le bilan humain à la clôture de l’opération.


Ces données peuvent même être croisées pour une analyse plus fine. Seront intéressés par ce nouvel outil, les institutions et collectivités qui gèrent les secours en mer mais également les professionnels pour mieux adapter leurs offres ou les observateurs, plaisanciers, écoles de voile, de plongée. Les collectivités pourront s’en servir pour réaliser des documents de sensibilisation et d’éducation. Le site data.gouv.fr est intéressant sur ce sujet.

Une carte interactive

Cet été, les secours sont intervenus 43 fois pour des accidents de baignade / Capture d’écran

D’autre part, l’Observatoire de l’accidentologie en plaisance et loisirs nautiques (Snosan) rend accessible une carte interactive qui recense les données du secours maritime.

On apprend ainsi que, sur ces mois de juillet et août, les secours sont intervenus 43 fois pour des accidents de baignade. En zoomant, on peut connaître les détails de chaque intervention.

 

Les membres du  Système National d’Observation de la Sécurité des Activités Nautiques (SNOSAN) mettent régulièrement à jour les données de Cross et du gouvernement dans des graphiques d’accidentologie en direct, de manière à être plus lisibles. Ils ont, par exemple, détaillé les causes de décès en mer entre mai et septembre 2018.

La majorité des décès en mer cet été sur le littoral français est dûe à des accidents de plongée avec bouteille (21,7%). 13% des décès sont dûs à des personnes tombées à la mer.

Gaëlle Richard